Zones de Rejet Végétalisées

Zones de Rejet
Végétalisées

Différents aménagements
pour une meilleure qualité de l’eau

Définition et intérêts

Les « Zones de Rejet Végétalisées – ZRV », sont des équipements le plus souvent aménagés entre l’unité de traitement principale, la Station d’Épuration, et le milieu récepteur. Elles constituent alors une filière de traitement complémentaire ou d’affinage. Également, les Zones de Rejet Végétalisées peuvent permettre d’infiltrer des eaux pluviales. Mais aussi épurer de manière complète et autonome des eaux faiblement chargées en pollution.

La plupart des Zones de Rejet Végétalisées repose sur des processus épuratoires ayant lieu dans la nature (zones humides et cours d’eau) et tente de les imiter voire de les optimiser. Par conséquent, les Zones de Rejet Végétalisées sont considérées comme des dispositifs naturels et extensifs en comparaison des installations d’assainissement classiques.

Les Zones de Rejet Végétalisées regroupent de nombreux dispositifs. Comme par exemple les lagunes, les taillis à courte rotation, les noues d’infiltration, fossés d’infiltration, filtres plantés, bassins à macrophytes… Ces dispositifs peuvent être combinés et chacun présente des avantages spécifiques et un domaine d’application particulier.

Zones de Rejet Végétalisées à Saint-Malo

Ses nombreux avantages

  • Amélioration de la qualité des eaux
  • Tamponner ou retenir les pics de débits
  • Réduire les volumes d’eau usées traitées rejetés au milieu naturel voire viser le « Zéro rejet »
  • Améliorer les capacités d’accueil pour la faune et la flore aquatique et terrestre et contribuer à la biodiversité locale
  • Améliorer la qualité paysagère
  • Remédier à certaines problématique hydrologiques
  • Sensibiliser à l’environnement & constituer un outil pédagogique
  • Produire de la biomasse pour une valorisation énergétique (énergie renouvelable)…
ICEMA-Zones de rejet végétalisées à Saint-Malo

ICEMA peut vous accompagner dans la réalisation de votre Zone de Rejet Végétalisée de sa conception à sa construction. Mais aussi de sa mise en service en passant par toutes les étapes intermédiaires dans l’élaboration de votre projet (géotechnie, plan, dimensionnement, AMO, MO & mise en service).

Notre équipe pluridisplinaire maîtrise les différentes facettes du grand cycle de l’eau. Cela nous donne par conséquent, un avantage certain pour la conception d’une Zone de Rejet Végétalisée qui se trouve à l’interface entre le milieu urbain et les milieux naturels et dont l’étude fait appel à de nombreuses disciplines. Exemple: chimie, écologie, assainissement, hydrologie, géotechnie/hydrogéologie, urbanisme. Nous bénéficions également d’un réseau de partenaires scientifiques et techniques pour consolider notre expertise et vous accompagner ou vous conseiller jusqu’aux travaux.

Les atouts d’ICEMA

Nos atouts pour vous proposer les solutions les plus adaptées et vous accompagner tout au long de votre projet sont :

  • Une solide expérience dans l’inventaire et l’étude des Zones Humides naturelles et des Plans d’Eau.
  • Notre expérience ainsi nos compétences naturalistes, nous permettront de vous proposer des solutions d’aménagement très adaptées en faveur de la biodiversité.
  • Une connaissance large des différents types de Zones de Rejet Végétalisées et des multiples contextes dans lesquelles elles sont créées.
  • L’étude de la qualité des milieux aquatiques est notre spécialité. C’est pourquoi nous saurons vous conseiller pour identifier les facteurs limitants à l’atteinte du Bon État Écologique sur votre territoire pour concevoir une ZRV répondant le mieux à la préservation de vos milieux récepteurs.
  • Connaissance nécessaire pour une première approche de l’étude des sols (pédologie, perméabilité, échanges avec les masses d’eau souterraines).
  • Bonne connaissance et expérience dans le domaine de l’assainissement. Particulièrement les différents systèmes qui auront une incidence sur le choix de votre Zone de Rejet Végétalisée et son dimensionnement.
  • Maîtrise des outils de dessin (Autocad…) pour la réalisation de plans de masse.
  • Maîtrise de la botanique et de l’autoécologie de la plupart des espèces présentes dans une ZRV. Cela nous permet de vous conseiller au mieux dans le choix des végétaux à planter et les techniques de génie végétal à employer.
  • Maîtrise de l’hydrologie et des outils de modélisation (Ex : HEC-RAS) afin que vous puissiez faire des choix éclairés. Mais aussi optimiser le dimensionnement de votre Zone de Rejet Végétalisée surtout si celle-ci est susceptible d’affecter les inondations.
Zone de Rejet Végétalisée à Saint-Malo en Bretagne