Hydrobiologie – Détermination des indices biologiques

Hydrobiologie
Définition et intérêts

L’hydrobiologie étudie la composition et la structure
des principaux groupes d’organismes peuplant les écosystèmes aquatiques.

Hydrobiologie

L’hydrobiologie permet de définir l’état de santé général des milieux aquatiques. D’en suivre l’évolution et d’évaluer l’impact de pressions diverses sur leur fonctionnement.
L’intérêt des indicateurs biologiques réside dans leur  capacité d’intégration des perturbations.

Intégrateur temporel :

Les paramètres physico-chimiques donnent une image de la qualité de l’eau au moment du prélèvement. Les indicateurs biologiques mesurent l’effet des perturbations subies durant une période précédant le prélèvement (variable selon les bioindicateurs). On parle de « mémoire vivante ».

Intégrateur de toutes les perturbations pouvant s’exercer sur l’écosystème (hydrauliques, morphologiques, physico-chimiques, etc.) :

Ils permettent d’évaluer la qualité globale du milieu.
Par rapport aux autres types d’analyses couramment employées pour le suivi de la qualité des eaux, les indicateurs biologiques sont considérés comme les « juges de paix ».

Ils servent en cela pour la définition de l’état des Masses d’Eau au sens de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Par ailleurs, il s’agit des seules mesures DCE compatibles adaptées à l’évaluation d’actions touchant à la morphologie ou l’hydrologie des milieux aquatiques (ex : contrats de rivières, travaux, prélèvements d’eau, etc).

Indices biologiques

Cependant, ce pouvoir intégrateur peut s’avérer être problématique dans des secteurs subissant des pressions multiples. En effet, au-delà d’un certain seuil, les perturbations peuvent se confondre. Il devient alors difficile d’établir le ou les facteurs impactant le plus fortement le fonctionnement de l’écosystème. Par ailleurs, chaque indicateur biologique possède un domaine d’application et une sensibilité qui lui est propre.

Le recours à l’hydrobiologie nécessite ainsi de disposer d’une solide expérience. Expérience qu’ICEMA a su acquérir depuis plus de 10 ans de pratique. Ce savoir-faire est indispensable pour garantir des études de qualité. Les compétences d’ICEMA pourront être mises à profit, de l’élaboration de la stratégie de suivi (choix des mesures, positionnement des stations de suivi, période et fréquence de suivi, etc.), jusqu’à l’interprétation fine des résultats pour répondre aux problématiques spécifiques de l’étude.

Hydrobiologie - Détermination des indices biologiques en Bretagne - ICEMA

Les méthodes et les moyens d’ICEMA en hydrobiologie

ICEMA possède une forte expérience en hydrobiologie et maitrise l’ensemble des indicateurs biologiques adaptés à l’étude des rivières et des plans d’eau. ICEMA dispose du matériel adapté aux prélèvements sur le terrain et à l’identification en laboratoire. Ces moyens permettent de mettre en œuvre de manière rigoureuse les protocoles d’échantillonnage et de traitement des prélèvements.

Les atouts d’ICEMA en matière d’hydrobiologie

L’ensemble des indicateurs biologiques réalisés par ICEMA est mis œuvre en intégralité par des ingénieurs expérimentés. Au moins un ingénieur intervient tout au long de l’analyse. De la préparation des interventions jusqu’à l’interprétation des résultats.

A notre sens, cette manière de procéder est la seule qui garantit la fourniture des données fiables, ainsi que des interprétations robustes et de qualité.

Chacune des étapes des différents protocoles est en effet sujette à analyse et à interprétation. De plus, l’intervention d’un référent sur l’ensemble de ces phases permet de délivrer des conclusions précises, pertinentes et adaptées aux objectifs de l’étude.

Ensuite, ICEMA est spécialisée dans le grand le cycle de l’eau et dans l’expertise de tous les compartiments qui conditionnent le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques (ex : morphologie, hydrologie, chimie, continuité, assainissement, etc.). L’ensemble de ces compétences permet une analyse globale de l’état des milieux et une interprétation nuancée des résultats.

Enfin, ICEMA a mis en œuvre les indicateurs biologiques dans plusieurs régions et différents pays et au travers de diverses problématiques. De ce fait, ICEMA dispose aujourd’hui d’une très bonne connaissance des capacités de diagnostic des bioindicateurs. Notre solide expérience, tant dans l’identification des espèces que dans la manière de mener une étude hydrobiologique, nous permet également d’apporter des réponses adaptées aux besoins spécifiques de nos clients.

Indices biologiques des milieux aquatiques à Saint-Malo